La ménopause

La ménopause traitée au soja.

Ce traitement naturel de la ménopause constitue une alternative intéressante pour les femmes qui souffrent de symptômes légers ou modérés. Une étude a démontré l'innocuité après un an au niveau de l'endomètre.
Bouffées de chaleur, sautes d'humeur, vieillissement cutané accéléré, troubles de la concentration et/ou du sommeil, anxiété... les symptômes qui signent la ménopause n'ont rien de bien méchant mais rien de très réjouissant non plus.

Parmi les traitements proposés pour y remédier, on peut envisager, dans certains cas, l'option des produits naturels, dont les médicaments à base d'isoflavones de soja. Alors que l'on ne disposait jusqu'ici que de peu d'informations sur les éventuels effets de ce traitement sur l'utérus et les seins, une étude réalisée vient de révéler l'innocuité du produit après douze mois d'administration en ce qui concerne l'endomètre. Ce type de traitement constitue dans certains cas une alternative intéressante.
L'efficacité de ces traitements sur les symptômes de la ménopause est-elle équivalente à celle des autres médicaments ?
Il s'agit d'être sérieux dans l'indication. Si les bouffées de chaleur s'avèrent légères ou moyennes, on aura une réduction significative. Par contre, si elles sont plus sévères et très incommodantes, le soja ne sera pas suffisant.
Quoi qu'il en soit, si après trois à huit semaines de traitement, quelle que soit la thérapeutique (phyto ou oestrogènes) la femme n'a pas une perception d'amélioration des symptômes, c'est que le traitement n'est pas assez efficace et qu'il doit être arrêté.

Les isoflavones présentent des similitudes structurelles avec les oestrogènes, ce qui leur permet d’interférer avec les récepteurs oestrogéniques.

Ils peuvent être utilisés tant en pré-ménopause qu’en ménopause.
Le soja exerce une activité chimiopréventive contre le cancer du sein, de l’endomètre, de la prostate, du colon. Il n’augmente pas le risque de thrombose, est hypocholestérolémiant et diminue le risque de lithiase vésiculaire.

Nous vous proposons un extrait de soja qui est le premier phytoestrogène enregistré et commercialisé comme médicament en Belgique. Il est proposé pour le traitement des bouffées de chaleur liées à la ménopause.

 

VOTRE PHARMACIEN INDEPENDANT

Jean Clabots
Rue de Charleroi 65
1470 Genappe

Tél : 067/77 23 21
Fax : 067/77 15 46
mail : info@pharmacie-clabots.be

Heures d'ouvertures

Du lundi au vendredi
de 8h30 à 19h (sans interruption)

Le samedi
de 8h30 à 12h30

En dehors des heures d'ouverture, un service de garde est organisé.